Différence entre le syndrome prémenstruel et les symptômes de grossesse

Syndrome prémenstruel vs symptômes de grossesse

Lorsqu'une femme atteint l'âge de procréer, de nombreux changements se produisent dans son corps. Â La puberté est l'un des événements les plus significatifs de la vie. C'est le moment où une femme expérimente son premier flux menstruel et tous les inconvénients qui l'accompagnent.

Toutes les femmes souffrent de l'inconfort et des symptômes du syndrome prémenstruel, plus connu sous le nom de syndrome prémenstruel. Â C'est une combinaison de symptômes physiques, psychologiques et émotionnels qui apparaissent dix jours avant le début des règles et disparaissent généralement peu avant ou après le début de son cycle menstruel.

La plupart des femmes ressentiront un léger inconfort tandis que d'autres souffriront de la douleur et d'autres symptômes associés. Certains peuvent même penser qu'ils éprouvent des symptômes de grossesse en raison des similitudes entre les deux.

Ceci est dû aux changements de l'équilibre hormonal chez une femme pendant ses règles et pendant la grossesse. Pendant ces périodes, les femmes deviennent anxieuses, fatiguées, nauséeuses et deviennent très émotives. Â Des changements physiques auront également lieu et ses seins deviendront enflés et tendres.

Ces symptômes disparaîtront après la période menstruelle et si cela continue après cela, alors il est certain qu'elle est enceinte. Â Parfois, lorsqu'une femme tombe enceinte, elle présente de légers saignements et peut penser qu'elle a ses règles, mais il s'agit en fait de saignements d'implantation. C'est alors que l'embryon s'attache à la paroi utérine quelques jours après la conception.

Un autre signe de grossesse est l'assombrissement des aréoles et des nausées matinales. Â Même avec le syndrome prémenstruel, une femme se sent aussi nauséeuse et a parfois des fringales, ce qui la rend plus douce que lorsqu'elle est enceinte. Les douleurs et les crampes sont aussi des symptômes très communs du syndrome prémenstruel et de la grossesse.

Le SPM peut être soulagé en gardant la forme et en mangeant bien. L'intervention hormonale en utilisant des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine peut également aider à éliminer les symptômes du syndrome prémenstruel. Avant d'utiliser ce médicament, il est préférable de s'assurer que les symptômes ressentis par la femme ne sont pas des symptômes de grossesse.

Alors que les symptômes du syndrome prémenstruel disparaissent habituellement après l'arrêt du flux menstruel, certains symptômes de la grossesse peuvent durer jusqu'à la naissance du bébé. Parce que les symptômes du syndrome prémenstruel et de la grossesse sont similaires, il est préférable de s'en tenir à des moyens naturels et sains de les atténuer pour s'assurer que si jamais la femme est réellement enceinte, le bébé ne sera pas blessé.

Résumé:
1. Une femme enceinte peut avoir des saignements mais contrairement au syndrome prémenstruel, il s'agit juste d'un léger écoulement qui s'arrêtera après un jour ou deux.
2. Les seins enflés, les douleurs et les crampes dans le syndrome prémenstruel disparaîtront après les règles de la femme, mais continueront à être ressentis par une femme enceinte.
3. La fatigue et la nausée chez les femmes enceintes se manifesteront même jusqu'à l'accouchement, mais elles disparaîtront immédiatement après les règles de la femme.
4. Le syndrome prémenstruel peut être traité par une intervention hormonale alors que les symptômes de la grossesse sont mieux laissés à suivre leur cours.