Différence entre l'arbitrage et la conciliation

Arbitrage vs Conciliation

Le mode alternatif de règlement des litiges (ADR) est une technique de règlement des différends qui permet de résoudre les différends entre arbitrage et conciliation, conciliation et arbitrage, arbitrage et conciliation, différence entre conciliation et arbitrage, est utilisé pour résoudre les désaccords et les différends entre les parties en arrivant à un accord agréable par la discussion et la négociation. La conciliation et l'arbitrage sont deux formes d'ADR utilisées comme alternative aux tribunaux pour résoudre les conflits. Malgré leurs similitudes, il existe un certain nombre de différences entre la façon dont les processus de conciliation et d'arbitrage sont exécutés. L'article suivant donne un aperçu clair de chaque type d'ADR et discute des similitudes et des différences entre l'arbitrage et la conciliation.

Qu'est-ce que la conciliation?

La conciliation est une forme de règlement des différends qui aide au règlement d'un désaccord ou d'un différend entre deux parties. Le processus de conciliation est confié à une personne impartiale, connue sous le nom de conciliateur, qui rencontre les parties concernées et travaille avec elles pour trouver une solution ou une solution. Le conciliateur, qui participe activement à ce processus, travaille en permanence avec les deux parties pour arriver à un accord acceptable pour tous. Le processus de conciliation implique que le conciliateur fasse des allers et retours entre les parties, discute des questions en jeu et que chaque partie est prête à sacrifier et négocie en vue d'un règlement. Les deux parties au processus se rencontrent rarement et la plupart des discussions se font par l'entremise du conciliateur. L'un des principaux avantages de la conciliation est qu'elle n'est pas juridiquement contraignante et, par conséquent, les parties peuvent négocier jusqu'à ce qu'un règlement satisfaisant pour tous puisse être réalisé.

Qu'est-ce que l'arbitrage?

L'arbitrage, tout comme la conciliation, est aussi une forme de règlement des différends dans laquelle les parties en désaccord peuvent trouver une solution sans avoir à se présenter devant les tribunaux. L'arbitrage ressemble beaucoup à une mini-cour dans laquelle les parties doivent présenter leur cas à un groupe d'arbitres, accompagnées de preuves à l'appui. Les parties sont autorisées à choisir un arbitre chacune, ce qui permet aux deux arbitres choisis de s'entendre sur un troisième arbitre. L'un des principaux inconvénients de l'arbitrage est que la décision des arbitres est exécutoire. Cependant, par rapport aux procédures judiciaires, l'arbitrage peut être plus avantageux car les parties concernées pourraient choisir leur arbitre préféré au lieu de devoir présenter leur cas à un juge inconnu.Les documents discutés ont également plus d'intimité que dans une procédure judiciaire car aucun média ou public n'est autorisé à une telle procédure d'arbitrage. Toutefois, étant donné que la décision rendue est contraignante, les parties ne peuvent faire appel de leur cause que si elles peuvent prouver avec certitude qu'une fraude a été commise.

Conciliation et arbitrage

La conciliation et l'arbitrage sont tous deux réalisés dans le but de résoudre pacifiquement et agréablement le conflit entre les parties. Ce sont les deux processus qui ont été adoptés pour éviter les tracas et les coûts associés aux tribunaux pour résoudre un différend. Malgré leurs similitudes dans le résultat qu'ils essaient de réaliser, un certain nombre de différences majeures entre les deux sont là. En conciliation, la plupart, sinon la totalité, de la communication passe par le conciliateur auquel les deux parties font confiance. En arbitrage, un groupe d'arbitres entend les causes des deux parties et examine les éléments de preuve pour parvenir à une résolution. Bien que la décision du conciliateur ne soit pas contraignante et qu'elle puisse être négociée, la décision des arbitres est finale et juridiquement contraignante, ce qui laisse peu de place à l'appel.

Quelle est la différence entre la conciliation et l'arbitrage?

• Le mode alternatif de règlement des litiges (ADR) est une technique de règlement des différends utilisée pour résoudre les désaccords et les différends entre les parties en parvenant à un règlement satisfaisant par la discussion et la négociation. La conciliation et l'arbitrage sont deux formes d'ADR qui sont utilisées comme alternative aux tribunaux pour résoudre les conflits.

• Le processus de conciliation est confié à une personne impartiale, connue sous le nom de conciliateur, qui rencontre les parties concernées et travaille avec les parties concernées pour parvenir à un règlement ou à une résolution.

• L'arbitrage ressemble beaucoup à un mini-tribunal dans lequel les parties doivent présenter leur cas à un groupe d'arbitres, accompagné de preuves à l'appui.