Différence entre servitudes et droits de passage

Servitudes vs droits de passage

Le sentiment d'appartenance de ces jours est marqué par eux. Contrairement à ce qui se passait auparavant dans l'Antiquité, la propriété est basée sur la distance que les yeux peuvent voir et la propriété peut être transférée par le bouche à oreille. C'est pourquoi vos arrière-grands-parents ont des acres et des acres de terres et il est vraiment regrettable qu'au fil des années, ces acres de terres se transforment en documents qui ne portent plus le nom de vous et de vos proches. Dans l'Angleterre médiévale, les lois sur les terres étaient une chose de l'avenir. La propriété des terres à cette époque était fondée sur les possessions. Si vous avez un bien, c'est le vôtre. Si vous voulez avoir une propriété, vous devez vous battre pour ce que font les barons et les chevaliers lorsqu'ils conquièrent des terres. Si vous avez trouvé un terrain non situé sur la carte, alors c'est le vôtre. Voilà comment les choses fonctionnent avant. Il n'y avait pas de batailles pour les droits légaux détenus dans les tribunaux. Il n'y avait pas de policiers pour vous arrêter pour intrusion sur la propriété d'autrui.

Mais ces jours-ci, c'est différent. La pensée et les lois de l'homme sont devenues parallèles aux marées des changements et du développement. Maintenant, vous ne pouvez pas simplement vous enfoncer dans une propriété que vous aimez et défier le propriétaire pour un duel ou la mort viendra à sa rencontre. C'est considéré comme barbare et intrus. Vous seriez soit condamné ou placé en probation. Même si vous voulez établir une propriété qui se trouve sur un tunnel de conduite de gaz pour une usine à proximité, vous devriez obtenir la permission du tribunal. Un autre incident serait si vous deviez construire un sentier juste à l'extérieur du terrain de quelqu'un d'autre. Vous ne pouvez pas simplement dépouiller la terre et créer un passage pour vous même avec une noble cause. Vous devez avoir des autorisations spéciales non seulement du propriétaire, mais aussi du tribunal. C'est un processus, oui. Mais à long terme, cela vous profitera plus que les ennuis que cela vous a causés. Les servitudes et droits de passage font partie des accords accordés par le tribunal qui permet à un bénéficiaire d'avoir le droit d'utiliser la propriété d'un propriétaire foncier. Alors, quelles sont les servitudes et les droits de passage? Comment ces choses fonctionnent dans votre bataille juridique pour la propriété foncière?

Les facilités pour commencer sont une concession spéciale accordée par le tribunal pour avoir la permission ou le droit d'utiliser la propriété d'un autre homme. Le sens est que vous pouvez utiliser la propriété d'un autre sans en posséder réellement. Les servitudes peuvent vous accorder le droit de construire des pipelines sous le lot de votre voisin afin que vous ayez un meilleur approvisionnement en eau dans votre entreprise avicole. Ou vous pouvez également être autorisé à pêcher dans l'étang de votre voisin à des fins récréatives. Même votre droit à être bruyant dans votre voisinage peut être accordé par des servitudes.

Les emprises sont, par contre, un type de servitude qui vous donne le droit de construire des voies (routes, sentiers, ruelles, couloirs de services publics, lignes électriques, gazoducs, voies ferrées et d'autres manières) à côté de la propriété d'un autre homme.Les droits de passage sont accordés aux fins du transport, de l'entretien et de l'expansion des services sur les lieux avec droits de passage.

SOMMAIRE:

1.

Les droits de passage et les servitudes sont accordés par le tribunal, ce qui peut vous permettre d'utiliser la propriété foncière d'un autre sans la posséder.
2.

Les servitudes vous permettent de construire des pipelines sous la maison de votre voisin, d'être bruyant autour de votre quartier, de pêcher dans l'étang privé de votre voisin, etc. D'autre part, les droits de passage vous permettent de construire des voies et de maintenir, d'étendre les services sur les droits de passage qui sont utilisés pour le transport.